Comment protéger son manuscrit du plagiat ?

Si vous avez l’habitude de publier vos textes sur des réseaux sociaux, des plateformes d’écriture ou des forums, alors pensez à vous protéger contre le plagiat. Internet regorge de personnes mal intentionnées qui peuvent usurper vos travaux. Vous pouvez également vouloir vous protéger avant un envoi à un éditeur. Même si, soyons honnêtes, ce cas de figure est bien plus rare.

Envoyer son manuscrit en courrier recommandé… A soi-même.

C’est l’astuce la plus classique et sans doute la plus économique. Il vous suffit de glisser votre manuscrit dans une enveloppe et de vous l’envoyer à vous-même en recommandé. Gardez précieusement les preuves d’envoi et l’accusé de réception, et conservez l’enveloppe fermée. Si un jour vous affrontez une situation de plagiat, vous pourrez alors prouver avec ce document daté que vous êtes bien l’auteur de l’oeuvre en question.

Le dépôt auprès de la Société Des Gens de Lettre

En vous rendant sur le site de la Société des Gens de Lettre, vous trouverez une option pour un dépôt papier aboutissant à la protection de votre oeuvre. Il vous en coûtera tout de même 45€ pour 4 ans. Il existe également une alternative numérique, quatre fois moins chère mais valable qu’un an.

Envoyez-vous un mail avec le fichier en pièce jointe.

Efficace, rapide et gratuit. Personnellement, j’ai toujours fait ainsi. Pas tant dans une optique de protection que de sauvegarde. Eh oui, le numérique a ses avantages, mais si votre ordinateur lâche, il est important de pouvoir récupérer vos fichiers.

Partagez le document à des amis.

Même technique que le mail. Si vous avez besoin de bêta-lecteurs, transmettez le fichier via Gmail ou Messenger, il y aura la preuve d’envoi, le fichier exact et l’heure d’envoi. Pour messenger, j’ignore cependant si c’est valable juridiquement. Mais Gmail l’est.

Déposez votre manuscrit chez un huissier ou un notaire.

Libre à vous de dépenser de l’argent. Beaucoup d’argent. C’est clairement l’option la plus onéreuse. Il est certain que juridiquement, ce sera la plus incontestable. Mais à titre personnel, je doute de son utilité.

Passez par un site de protection en ligne.

Il existe des sites qui, pour quelques euros, se proposent de protéger votre manuscrit. C’est une option fiable et peu coûteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *